La piste de l’entrepreneuriat

Ce matin s’est tenue la conférence d’information de lancement du Cahier n°8 du CCAH : ‘L’entrepreneuriat : nouvelles pistes d’emploi des personnes en situation de handicap’.
Avec la venue de Pierre Deniziot, Conseiller régional Délégué spécial chargé du Handicap en Ile – de France et Marie Anne Montchamp, actuelle président du CNSA et ancienne secrétaire d’état chargé du handicap.

Le cahier n°8 du CCAH fait un état de lieux et promeut l’entrepreneuriat comme piste d’emploi d’avenir pour les personnes en situation de handicap. Il propose des mesures clées permettant de favoriser son essor.
Devenir entrepreneur permettrait aux personnes en situation de handicap de sortir du chômage et de concilier travail et Handicap. En effet, rappelons les chiffres inquiétants du chômage pour les Travailleurs en situation de Handicap :19% en 2017, soit 2 fois plus élevé que le reste de la population et 50% pour les personnes déficientes visuelles.

Chacun des intervenants ont exprimé leur enthousiasme et se sont félicités de cette voie qui s’offre aux TH. L’entrepreneuriat se révèle un biais porteur pour les TH malgré quelques freins qui ont été soulignés :

  • Autocensure à la fois des personnes concernées et parfois de l’Education Nationale.
  • Méconnaissance des possibilités, des opportunités et du réseau d’appui au projet

Alors qu’un sondage récent a mis en évidence :
Une vive satisfaction des entrepreneurs TH qui se sont engagés dans ce challenge,
La pérennisation de leur structure : 75% ont une durée de vie au moins égale à 3 ans (contre 60% pour les entrepreneurs ‘classiques’)

Des entrepreneurs en situation de handicap ont témoigné et voici leurs conseils  à ceux qui hésitent à se lancer et ceux qui peuvent avoir des moments de doute :
Oser se lancer
S’entourer de pairs, de professionnels, de soutien
Persévérance
Ne pas compter ses heures
Et toujours conserver la Passion

Marie-Anne Montchamp a relevé 3 composantes importantes à la réussite d’un entrepreneur (en situation de Handicap ou non) :
La Confiance. La confiance en soi, en son potentiel et ses capacités
La ‘Capacitation’. Qui peut se définir comme la faculté d’une personne à développer ses capacités. Ainsi l’inspiration de l’entrepreneur se transforme en valeur.
L’accès au Capital. Notamment le financement / le crédit. Point particulièrement difficile lorsqu’un porteur de projet est porteur d’un handicap.

Enfin, Pauline Arnaud Blanchard directrice générale de H’UP est également intervenue en précisant qu’il n’y avait aucune raison de s’inquiéter suite à la nouvelle Loi Handicap du1/8/2018. Celle-ci ‘abrogerait’ la transformation en UB des prestations réalisées (cf Loi Macron de 2015). Le rôle de H’UP (ex UP TIH) et leur philosophie est de défendre TIH, EA, ESAT pour qu’ils soient à un niveau égalitaire avec n’importe quel sous-traitant.

Le Guide Pratique du TIH – Travailleur Indépendant en situation de Handicap est toujours d’actualité et vous pouvez le télécharger !

CCAH – pour rappel, le Comité national Coordination Action Handicap est une Association reconnue d’utilité publique. Il participe à l’amélioration des conditions de vie des personnes handicapées et de leurs familles.
Lien : https://www.ccah.fr/CCAH/Accueil/Qui-sommes-nous

Vous trouverez ci-dessous en pièce jointe le cahier #08 : ‘L’entrepreneuriat : nouvelles pistes d’emploi des personnes en situation de handicap’.

TELECHARGER CONTACTEZ-NOUS